INDECOSA CGT 37

Le confinement et la mort d’un proche

Le confinement et la mort d’un proche

Des inhumations bouleversées et complexes pour faire son deuil.
L’organisation d’obsèques est un moment difficile en temps normal, mais en cette période de confinement, l’épreuve est encore plus douloureuse. La consigne de l’État est claire et sans appel : les inhumations dans les cimetières se font en nombre restreint. Si le moment de recueillement est toléré, il est limité aux intimes du défunt et les personnes présentes doivent être en mesure de respecter les mesures barrières. Les cérémonies qui précédent la mise en tombe sont remises à plus tard.
Pour les personnes décédées du coronavirus c’est encore plus draconien. Le Haut Conseil de la santé publique a publié un avis le 24 mars sur la question de la persistance des risques après la mort d’un malade du covid-19 : « le risque ne disparaît pas immédiatement avec le décès d’un patient infecté ». Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous :

Consom info n° 19 1/2 le confinement et la mort d un procheConsom info n° 19 1/2 le confinement et la mort d un proche (265.39 Ko)

Complément à la fiche N°19 2/2 covid 19 est il vrai que la morgue de rungis est payante pour les famillesComplément à la fiche N°19 2/2 covid 19 est il vrai que la morgue de rungis est payante pour les familles (256.92 Ko)

Date de dernière mise à jour : 06/01/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire