affiche-permanence-2012-6.jpg

Lactalis Communiqué INDECOSA-CGT du 22/12/2017 Lait LACTALIS contaminé : Alerter les bébés !

Si l’accident n’a pas nécessairement d’origine volontaire, il est de toute évidence dû à une négligence coupable, ce qui qualifie sur le plan pénal la tromperie sur les qualités substantielles des produits commercialisés voire la mise en danger de la vie d’autrui. C’est sur ces bases que les premières plaintes ont été déposées. Celles du père d'une petite fille de 3 mois qui a consommé un des laits concernés et de l'association UFC-Que Choisir.

Rappelons que LACTALIS n’en est pas à son coup d’essai.

En août, un incident dans une usine Lactalis a provoqué la mort de milliers de poissons dans la Seiche, une rivière d'Ille-et-Vilaine. Un dysfonctionnement de la station d'épuration de l'entreprise serait à l'origine de la pollution.

La préfecture a fait savoir que l'usine serait inspectée et qu'un procès-verbal «pour infraction délictuelle au Code de l'environnement» serait transmis au parquet.

De son côté, Lactalis assurait avoir «pris le sujet à bras le corps» face à une situation «critique».

En octobre, l’entreprise qui exploite la fromagerie l'Etoile du Vercors (contrôlée par Lactalis et qui produit du saint-marcellin) sur le territoire de la commune de Saint-Just-de-Claix en Isère est accusée de polluer l'Isère, la rivière toute proche, en y rejetant depuis des années les effluents de l'usine. Un «scandale environnemental qui dure depuis dix-sept ans » que combat sans succès le maire de ce village de 1 200 habitants.

Pour INDECOSA-CGT, ce qu’illustrent une fois de plus ces affaires, c’est que rien en régime capitaliste, ni la protection de l’environnement, ni celle de la santé, de la sécurité, voire de la vie des consommateurs, ne pèsent beaucoup aux yeux des rapaces de l’agrobusiness dans leur course effréné aux profits.

C’est donc aux consommateurs à faire preuve de la plus grande vigilance vis-à-vis de ces multinationales sans foi ni loi, à dénoncer leurs pratiques aux autorités publiques en exigeant de ces dernières le renforcement des moyens des services de contrôle et de répression des fraudes.

pour lire le communiqué cliquez sur le lien ci-contre : Communique lactalisCommunique lactalis (483.97 Ko)

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau