affiche-permanence-2012-6.jpg

La lutte contre la précarité énergétique mérite une concertation de qualité

Tarifs progressifs de l’énergie

La lutte contre la précarité énergétique mérite une concertation de qualité

vendredi, 2 novembre 2012

Déclaration commune CGT et Indecosa-CGT

Le Sénat n’a pas voté la proposition de loi« visant à préparer la transition vers un système énergétique

sobre" dont le premier objectif est d’instaurer des tarifications progressives par paliers de consommation

pour le gaz et l’électricité, progressivité qui pourrait être étendue à d’autres sources d’énergie (fioul, GPL,

bois de chauffage) ainsi qu’à l’eau.

Pour la CGT, l’accès de tous aux droits fondamentaux, dont l’eau et l’énergie, doit être garanti et organisé

par la puissance publique, tout comme doit être préservée et renforcée la tarification nationale et régulée.

La CGT partage la préoccupation gouvernementale d’alléger les factures énergétiques pour les ménages

modestes et l’objectif d’économiser l’énergie. Mais elle confirme les inquiétudes déjà exprimées dans sa

déclaration du 5 septembre dernier sur les effets pervers de dispositifs, qui, en l’état, peuvent conduire à

des prélèvements supplémentaires sur la consommation de gaz et d’électricité ainsi qu’à la remise en cause

d’une tarification nationale et ce, sans répondre aux réelles difficultés des personnes à accéder à l’énergie

qui, comme le droit au logement, est un droit fondamental.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/06/2016